De l’importance des prélèvements non obligatoires dans la compétitivité

KPMG vient de rendre publique sa traditionnelle étude sur la compétitivité. Cette étude compare le coût total d’implantation d’entreprises dans différents pays (2000 cas d’entreprises, 17 secteurs d’activité). Elle intégre la plupart des facteurs quantitatifs (salaires, impôts, coût des infrastructures et des télécommunications,…) pris en compte dans les choix de (dé)localisation d’entreprises.

La France en ressort en première place du classement européen, avec un désavantage de coût de seulement 3 à 4 % par rapport aux Etats-Unis (et ce malgré la hausse récente de 60 % de l’euro face au dollar).

Sans entrer dans le détail de cette étude, on peut noter l’intéressant comparatif des coûts salariaux moyens :


(cliquer sur le graphique pour l’agrandir)

Il en ressort en effet que si les prélèvements obligatoires sur les salaires sont les plus élevés en France, les prélèvements « non obligatoires » (mutuelle complémentaire prise en charge par l’employeur, retraite complémentaire,…) compensent largement cet état de fait – en plus du niveau moyen des salaires, plus modéré en France qu’ailleurs. Ce qui traduit sans doute en partie le fait que les salariés bénéficient en France gratuitement d’assurance sociales ou de prestations en matière de santé, d’éducation ou de famille qu’ils doivent financer sur leur salaire ailleurs…

À propos

Dédié à l'analyse des questions économiques, sociales et environnementales de long terme, L'Observatoire du Long Terme se fixe pour objectif de donner davantage de visibilité à ces enjeux dans le débat public. Dans ce contexte, il donne la parole à des contributeurs variés, avec pour seul critère le caractère étayé des arguments présentés.

L'Observatoire est indépendant, ne reçoit aucune aide financière et repose sur le volontariat de ses contributeurs, de son bureau, présidé par Vincent Champain et Bruno Fuchs.

Sur le même sujet

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Du même auteur

Simplifier dans la durée

Publié dans Les Echos le 8 février 2024. Le coût de la complexité administrative est estimé à près de 5 points de PIB, et il...

Soyons optimistes pour l’optimisme.

Publié dans Les Echos le 11 janvier 2024 L’année 2023 s’est achevée sur des risques de guerre, de terrorisme, de chômage, de perte de pouvoir...

Victimes de crimes violents : que disent les statistiques?

Les homicides ne sont évidemment qu'une dimension de l'insécurité, mais c'est celle qui se prête le mieux aux comparaisons internationales...Source ici : https://dataunodc.un.org/dp-intentional-homicide-victims (décès...

Interview BFM sur les évolutions de l’IA

https://www.bfmtv.com/economie/replay-emissions/01-business/open-ai-le-retour-de-sam-altman-est-synonyme-de-changements-au-conseil-d-administration-25-11_VN-202311250391.htmlhttps://www.bfmtv.com/economie/replay-emissions/01-business/open-ai-le-retour-de-sam-altman-est-synonyme-de-changements-au-conseil-d-administration-25-11_VN-202311250391.html